Avertir le modérateur

03/12/2007

Deux concerts à retenir

Deux concerts intéressants, à résumer ici, puisque je me suis rendu à la première date parisienne d’Interpol, et au passage éclair des Espagnols The Sunday Drivers. Deux ambiances, deux prestations très différentes, mais du plaisir à chaque fois.

bef7610d726d6eeb1ddd50e282963ff0.jpgInterpol a donc ouvert le bal le 21 novembre dernier au Zénith. Avec une première partie de qualité en la personne des New Yorkais de Blonde Redhead et leur noisy rock explosif. Une découverte live pour moi et une très bonne surprise, le trio assurant avec facilité son boulot. Vers 21h, les premières notes de “Pionneer To The Falls” retentissent, et malgré quelques problèmes de guitare pour le chanteur Paul Banks, Interpol va emmener loin son auditoire. Car le constat s’impose de lui-même : ce groupe dispose d’une batterie insensée de tubes, qui vont tous défiler sans aucun temps mort. Seule réserve : l’impression de trop grande uniformité de l’ensemble, et le peu de chaleur dispensée.

 

8e62289bde4894b6369c30884ff6a70c.jpgUne caractéristique qu’on ne retrouve pas chez les Sunday Drivers. Leur latinité y est peut-être pour quelque chose, mais les Espagnols ont eu l’air aussi gentils que carrés dans leur set. Issus de leurs deux premiers albums, les titres enchaînés sont impeccables de maîtrise (mention spéciale au troisième guitariste-choriste), sans manquer de proximité avec le public de la Maroquinerie, en ce 28 novembre frileux.

www.myspace.com/interpol

www.myspace.com/thesundaydriving

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu