Avertir le modérateur

07/03/2007

Sarko chaud

medium_file_237714_169123.jpgLes réactions ne se font pas attendre concernant la dernière déclaration de Nicolas Sarkozy lundi soir, invitant les élus encore indécis à apporter leurs parrainages aux candidats Le Pen et Besancenot, dans un souci “démocratique”

Voilà quelques liens pour démêler un peu les fils et tenter de comprendre la manœuvre électorale du candidat UMP :

 

Nouvel Observateur 
Réactions diverses des politiques 

Libération
“Avec le renfort de Sarkozy et de ses troupes, le soldat Le Pen, lui, est presque hors de danger.”

20 Minutes
Ce qui est surtout choquant, c’est la contradiction du discours. D’un côté, il dit: je soutiens les petits candidats pour la démocratie, alors qu’on sait très bien qu’il y a des arrière-pensées politiques. 

Le Figaro
Olivier Besancenot a appelé le Parti socialiste à « s'inspirer » de l'appel aux signatures lancé lundi par Nicolas Sarkozy et à lever « tous les obstacles pour que les élus puissent librement » accorder leur parrainage.

Les Echos
Sur la même longueur d'onde, le PS et l'UDF ont dénoncé hier « les arrière-pensées » de Nicolas Sarkozy, qui a promis de « se battre », au nom de la « démocratie », pour que Jean-Marie Le Pen et Olivier Besancenot aient le nombre de parrainages nécessaires pour se présenter à la présidentielle.

06/03/2007

Les Verts : le parti d'en rire

Allez, je ne résiste pas à vous montrer cette petite vidéo très enrichissante sur Noël Mamère. Elle date de 15 jours mais reste culte.

Voyez comment un homme politique maîtrise avec facilité l’art subtil et délicat de la mythomanie :

 

Sarkozy chevalier blanc ?

medium_Sarkozy_Nicolas_-_Damien_Lafargue.jpgAlors là on touche au sublime... 

Nicolas "Air Force One" Sarkozy s'érige lui-même en pourfendeur de l'injustice démocratique. On a en effet appris hier sur France 3 qu'il se "se battrait" pour que Besancenot et Le Pen puissent obtenir leurs signatures de parrainage et soient présents à l'élection présidentielle. L'info en elle-même est déjà suffisamment savoureuse, mais là où notre Ministre-candidat fait encore plus fort, c'est quand il appelle les élus non affiliés et encore indécis à apporter leur soutien aux candidats des extrêmes.

"La démocratie ne doit pas être confisquée par un petit nombre de gens", a-t-il ajouté.

Aucune chance que ces deux courants ne séduisent plus grand-monde ? Aucune chance que Le Pen agisse comme à son habitude, en victime d'un "système" qu'il dénonce ?

 

Source: LCI 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu