Avertir le modérateur

02/05/2007

Cold War Kids : chaud le Trabendo !

Grosse baffe au Trabendo hier soir, avec Cold War Kids, qui a soufflé un vent moite et chaud sur Paris.

medium_060406twogallants58.jpgPremier live de ce groupe pour moi, après avoir été enthousiasmé comme beaucoup par leur disque Robbers & Cowards. Et quel concert ! Honnêtement, je le mets direct à la place d'honneur de mes coups de coeur 2007, tant le combo californien a su transcender sa musique. En place dès le titre d'ouverture, le groupe de Fullerton ne lâchera jamais prise, prouvant à chaque morceau leur savoir-faire musical. Musiciens parfaitement accomplis, les quatre Californiens apportent une folie extraordinaire à leurs titres live, avec un magnifique "We Used To Vacation" exploré avec finesse. Délicatesse et puissance semblent être leur cocktail de prédilection, comme le prouvera un "Saint John" exécuté sur le fil du rasoir, le long de rythmiques tranchantes dont ils ont le secret.

En cadeau au public parisien, Cold Wart Kids a balancé deux inédits. Je ne parlerai que du premier qui doit s'appeler "Everybody's A Lick" (corrigez-moi si je me trompe), parfait mélange blues-soul qui prend aux tripes et qui devrait logiquement faire parler de lui à l'avenir. Le deuxième morceau était plus folk et m'a moins marqué. Après un bref interlude, Cold War Kids est venu clôre en fanfare ce qu'il avait commencé, fermant son set par un "Quiet Please" d'anthologie.

www.myspace.com/coldwarkids

Pour découvrir le groupe live :

27/02/2007

Guerre et paix

medium_Robbers_26_Cowards.3.jpgPremier article pour ce blog, et première tentative d’intéresser les badauds qui se seraient perdus sur cette page. Pour faire court, voilà le dernier disque qui ait su attirer mon attention, autrement que par l’emballement trop éphémère d’un canard à la hype facile. Ça s’appelle Cold War Kids, ils sont Américains et rien que le nom prouve que l’on a affaire à du sérieux. Bringuebalant, foutraque et évoquant à la fois la nonchalance d’un Clap Your Hands Say Yeah (le groupe partage d’ailleurs avec les New Yorkais une reconnaissance orchestrée grâce au web) ou la ferveur de la scène canadienne, CWK signe un album complexe. Tout démarre pourtant simplement grâce à l’excellent premier titre, le formidable “We used to vacation”, piano syncopé et voix maniérée comme il faut. C’est d’ailleurs là le point fort de ces jeunes gens : avoir su coucher sur disque des morceaux qui ont l’air d’être radiophoniques, tout en se permettant les folies que seul l’indie-rock est encore capable de produire. D’aucuns ont pu surligner une baisse de régime à mi-course. Certes, un premier effort n’est pas toujours évident à mener jusqu’au final. Les paroles achèveront de convaincre. Sacrée maîtrise en tout cas.

Cold War Kids – Robbers & Cowards

www.myspace.com/coldwarkids

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu